La pauvreté

par Sandrine Gour-Bonin

« Ce que j’ai représenté dans ma robe avec le dégradé de couleurs et matières, c’est le passage de la richesse à la pauvreté. Il y a de plus en plus de pauvres et ce qui est dommage c’est que très peu de gens leur viennent en aide. Un petit geste simple vaut beaucoup plus qu’on ne l’imagine. »

ÉCOLE : École secondaire de la Pointe-aux-Trembles
ÂGE : 16 ans

Le vote en ligne pour le croquis coup de cœur 2018 est maintenant terminé.