Comment déposer une demande de projet Fusion Jeunesse

How to submit a Youth Fusion project request

3 étapes faciles :

  • Sélectionnez votre région sous la section DÉCOUVREZ LES PROJETS FUSION JEUNESSE
  • Sélectionnez les projets qui vous intéressent
  • Cliquez sur le bouton SOUMETTRE MA SÉLECTION et remplissez le formulaire

3 easy steps:

  • Select your region under the DISCOVER YOUTH FUSION PROJECTS section
  • Select the projects you are interested in
  • Click on the button SUBMIT MY SELECTION and fill out the form

Plateforme de demande de projets

Pour déposer une demande de projets Fusion Jeunesse

3 étapes faciles :

  • Sélectionnez votre région sous la section DÉCOUVREZ LES PROJETS FUSION JEUNESSE
  • Sélectionnez les projets qui vous intéressent
  • Cliquez sur le bouton SOUMETTRE MA SÉLECTION et remplissez le formulaire

UNE OFFRE SUR MESURE : EN PRÉSENTIEL, HYBRIDE OU VIRTUEL

Consultez notre Foire aux questions COVID-19 pour répondre à toutes vos interrogations.

5 raisons de choisir Fusion Jeunesse

  1. Pour réaliser des projets stimulants avec les élèves du primaire au secondaire, en centres urbains comme en régions éloignées, à l’école, à la maison ou ailleurs, peu importe ce que l’année scolaire nous réserve.
  2. Pour engager activement les élèves dans un processus d’apprentissage grâce à un modèle intégré d’apprentissage par l’expérience qui motive les jeunes et répond aux réalités éducatives des écoles et des communautés.
  3. Pour soutenir concrètement les enseignant.e.s dans leur volonté de partager leur matière de manière stimulante et amusante.
  4. Pour créer des liens uniques avec nos coordonnateur.trice.s compétent.e.s et passionné.e.s formé.e.s et spécialisé.e.s dans les programmes qu’ils et elles encadrent.
  5. Pour donner l’occasion aux élèves de découvrir de nouvelles passions dans des domaines qui les inspirent.

La classe de 5e année à l’École primaire Barthélémy-Vimont avait beaucoup de difficultés dans son apprentissage et dans son écoute des consignes. Toutefois, l’enseignante de ce groupe m’a témoigné à plusieurs reprises qu’elle remarquait une transformation de ses élèves lors des ateliers de théâtre. Selon elle, les activités mettaient en valeur la créativité et le talent de certains jeunes qui avaient beaucoup de difficulté en français et lui permettaient donc de les voir autrement. De plus, les jeux lui permettaient de s’amuser avec ses élèves alors qu’elle en avait rarement la chance dans une journée ordinaire.

Coordonnatrice,
Jeu théâtral à l’École Barthélémy-Vimont

Mes jeunes ont des difficultés d’apprentissage. En leur faisant faire des activités plus concrètes, ils comprennent mieux et participent mieux aux activités. Ils ont appris à utiliser des logiciels comme Photoshop et SketchUp. Ce faisant, ils développent des compétences plus techniques et développent aussi une confiance en eux puisqu’ils arrivent à exceller.

Enseignant, Design environnemental à l’École secondaire Louis-Joseph Papineau

Je me demandais ce à quoi ressemblerait un cours de théâtre à distance, et Anne-Marie m’a agréablement surprise avec ses propositions d’exercices. À la fin du premier cours, Oli avait les yeux brillants en me racontant tout. Il m’a dit : “J’ai vraiment aimé mon cours, je ne regrette pas de m’être inscrit  !” Cœur de Maman fondu. Je veux que l’école secondaire d’Oli ait une troupe de théâtre  ! =)

Jeu théâtral à l’École Charles-Bruneau, témoignage d’un parent

Les élèves de l’école Dalbé-Viau n’avaient guère de motivation. Toutefois, dès qu’ils ont vu leur jeu se concrétiser ne serait-ce qu’en implantant une animation basique dans leur programmation, de nombreux talents se sont manifestés  ! D’ailleurs, la classe regorge d’artistes (Pixel art)  ! Si le projet s’était rendu au festival, je suis persuadé que de nombreuses équipes auraient gagné des prix pour l’esthétique de leur jeu  !

Coordonnateur, Création de jeux vidéo à l’école secondaire Dalbé-Viau

Même si les écoles ont été fermées à cause de la Covid-19, plusieurs de mes élèves ont continué à travailler à leur projet et à m’écrire pour répondre à leur question. Une équipe en particulier a été motivée par un élève du groupe qui souhaitait grandement terminer leur jeu.

Coordonnateur, Création de jeux vidéo à l’École secondaire de Neufchâtel

C’était vraiment fantastique de connecter avec les élèves via TEAMS, j’ai vu que cela leur a fait du bien. Nous avons fait l’atelier Moi, mes souliers, une activité dynamique où les jeunes bougent et doivent inventer et présenter un personnage à partir de différentes images de souliers que je leur montre sur PowerPoint. Les élèves se donnaient à fond pour incarner leurs personnages, en utilisant accessoires et costumes pour certains.

Coordonnatrice, Jeu théâtral à l’École Barthélemy-Vimont sur le thème : S’approprier un personnage en partant d’un élément personnel (les souliers)
Des questions ? Écrivez-nous à projets@fusionjeunesse.org

MODÈLE FUSION JEUNESSE

Depuis plus de 13 ans, Fusion Jeunesse a développé un modèle efficace et innovant centré sur la persévérance et l’épanouissement du jeune, grâce à un accompagnement tout au long de l’année scolaire, et ce, au sein même des écoles.

L’organisation embauche des étudiants issus d’institutions d’enseignement supérieur, qui travaillent en tant que coordonnateurs de projets de 10 à 30 heures par semaine pour une durée de 32 à 37 semaines, en classe ou en parascolaire, auprès des jeunes ciblés.

Les projets pédagogiques développés se concentrent dans les quatre domaines suivants :

Arts – Science & génie – Design – Leadership & entrepreneuriat

Les coordonnateurs développent des projets dans leur domaine d’étude avec des élèves du primaire et du secondaire. Ils développent également des rapports étroits et significatifs avec eux, valorisant ainsi la continuité et l’assiduité.

Des employés-mentors d’entreprises et d’organismes communautaires de domaines liés aux projets sont également assignés aux écoles afin de faire découvrir des carrières aux jeunes, les inspirer et les accompagner dans l’atteinte de leurs objectifs. Ces entreprises et organismes y voient non seulement une occasion d’offrir une activité de « bénévolat d’expertise » à leurs employés, mais également une stratégie afin de promouvoir les carrières et les possibilités dans leur secteur auprès de la relève.

Fusion Jeunesse offre donc un continuum d’interventions allant de l’école primaire à l’industrie, renforçant ainsi l’adéquation formation-emploi, tout en luttant contre le décrochage scolaire.

Modèle Fusion Jeunesse

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DES PROJETS FUSION JEUNESSE

QU’EST-CE QU’UN PROJET FUSION JEUNESSE ?

  • Réalisation d’un projet concret développé par les jeunes tout au long de l’année scolaire.
  • Activités hebdomadaires réalisées principalement en classe, réparties sur ±34 semaines.
  • Intégration de nombreuses compétences fondamentales et disciplinaires.
  • Développement du potentiel d’employabilité et des intérêts professionnels des jeunes.
  • Possibilité de visites en entreprises ou autres sorties externes pertinentes organisées en collaboration avec l’école.

NOS INTERVENANTS

Coordonnateur de projet :
  • Étudiant universitaire ou un récent diplômé spécialisé dans un domaine lié au projet.
  • Responsable de la préparation et de l’animation des activités, secondé par l’enseignant.
Mentor :
  • Offre son expertise et ses connaissances aux élèves à des moments clés du projet dans l’école à laquelle il est associé

ÉVÈNEMENT DE FIN D’ANNÉE

  • Présentation des projets réalisés.
  • Participation à divers défis (démonstratifs ou compétitifs) liés aux projets.
  • Distinctions liées au programme remises.
  • Rassemblement régional de l’ensemble des jeunes participants, formant la grande communauté diversifiée de Fusion Jeunesse.

 

Conditions essentielles de réussite

  • Les élèves participants doivent obligatoirement s’impliquer de manière continue dans la réalisation du projet.
  • L’enseignant ou le répondant pédagogique s’engage dans le projet pour toute l’année scolaire et fait équipe avec le coordonnateur de Fusion Jeunesse.
  • L’enseignant contribue à la préparation des activités en classe et participe activement à l’animation avec le coordonnateur.
  • La direction de l’école essaie de faciliter l’intégration du projet en classe en étant flexible par rapport à la grille horaire de l’enseignant ou du répondant pédagogique ainsi qu’en fournissant des locaux appropriés.
  • Les ateliers doivent obligatoirement avoir lieu chaque semaine pour atteindre les objectifs du projet.
  • La direction de l’école s’assure de faire des suivis réguliers avec l’enseignant, le répondant pédagogique, le coordonnateur et, si nécessaire, avec le gestionnaire du projet.
  • Les déplacements des élèves sont aux frais de l’école, à moins d’indication contraire.

Comment déposer une demande de projet ?

Étapes à suivre pour tous

  1. Sous la section INFORMATIONS GÉNÉRALES, prenez le temps de lire :
    1. Le Modèle Fusion Jeunesse
    2. Les caractéristiques générales des projets Fusion Jeunesse
    3. Les conditions essentielles de réussite
    4. La foire aux questions
  2. Dans la section DÉCOUVREZ LES PROJETS FUSION JEUNESSE, sélectionnez les filtres qui s’appliquent à votre classe et/ou école (région et niveau académique).
  3. Consultez la liste des projets et prendre connaissance des spécificités.
    1. Détails du projet
    2. Descriptif du programme
    3. Résultats concrets
    4. Compétences fondamentales
    5. Compétences disciplinaires
    6. Conditions additionnelles
  4. En cliquant sur le plus (+), vous venez d’ajouter un projet à votre sélection. Plus d’un projet peut être ajouté à votre sélection.

Étape supplémentaire pour les enseignants.es et autres intervenants.es de l’école

  1. Une fois votre sélection complétée, cliquez sur le bouton  Soumettre ma sélection en haut à droite et partagez les projets sélectionnés à votre direction en remplissant le formulaire.

Étapes supplémentaires pour les directions d’établissement

  1. Prenez connaissance de la ou les sélection.s soumise.s par le personnel de l’école.
  2. Une fois la sélection complétée, cliquez sur Soumettre ma sélection pour être en mesure de remplir le formulaire de demandes de projets.
  3. Vous pouvez faire plusieurs demandes ou encore soumettre toutes les demandes en un seul formulaire.
Pour toutes questions, vous pouvez communiquer avec projets@fusionjeunesse.org

Foire aux questions

Quelle est la mission de Fusion Jeunesse ?

Lauréat de nombreuses distinctions, Fusion Jeunesse est un organisme de bienfaisance dont la mission est de contribuer à la persévérance scolaire, à l’employabilité et à l’engagement civique des jeunes en implantant des projets d’apprentissage expérientiel innovants qui créent des liens continus entre les milieux scolaires et la communauté.

Chaque semaine, nous accompagnons 13 000 jeunes dans plus de 200 écoles en milieu rural, urbain et autochtone.

Quelle est la nature et la durée d’un projet Fusion Jeunesse ?

Il s’agit de la réalisation d’un projet concret développé par les jeunes tout au long de l’année scolaire lors d’activités hebdomadaires, réalisées principalement en classe et en périscolaire, réparties sur ±34 semaines.

Il s’agit d’un projet intégrateur, structuré par un cadre pédagogique, dans lequel interviennent de nombreuses compétences fondamentales et disciplinaires.

Le projet permet de développer le potentiel d’employabilité et les intérêts professionnels des jeunes. Il offre également la possibilité de visites en entreprises ou autres sorties externes pertinentes organisées en collaboration avec l’école.

Quel est le rôle du coordonnateur de projet ?

Le coordonnateur de projet embauché par Fusion Jeunesse est un étudiant universitaire ou un récent diplômé spécialisé dans un domaine lié au projet.

En tant qu’expert de son programme, il est responsable de la préparation et de l’animation des activités liées au cadre pédagogique de Fusion Jeunesse.

Il facilite le développement des compétences techniques et guide les jeunes à travers les différentes étapes de réalisation du projet.

Il planifie également le déroulement du projet tout au long de l’année, incluant les composantes logistiques comme l’évaluation des besoins d’accès aux locaux et au matériel ainsi que la planification des sorties et des présences du mentor. Pour ce faire, le coordonnateur de projet instaure un canal de communication efficace avec le répondant pédagogique (enseignant ou autre membre du personnel), la direction et le gestionnaire de programme.

Quel est le rôle du répondant pédagogique qui s’engage dans un projet Fusion Jeunesse ?

En tant qu’expert de la pédagogie, le rôle de l’enseignant est de faire équipe avec le coordonnateur de projet pour assurer la gestion de classe et soutenir celui-ci durant l’animation des ateliers.

Lors de la planification des activités, il propose des modifications pour bonifier les ateliers afin d’atteindre ses objectifs pédagogiques, comme l’intégration de matières scolaires et de travaux à évaluer.

Il apporte également son aide au coordonnateur pour répondre aux besoins logistiques et administratifs du projet, tels que l’organisation des sorties et des événements et l’obtention des formulaires de consentement.

Quel est le rôle du mentor ?

Dans le but de permettre une meilleure adéquation formation-emploi, le modèle de Fusion Jeunesse privilégie la contribution de professionnels d’industries liées aux projets à titre de mentors, dont la participation occasionnelle aux ateliers est répartie tout au long de l’année selon la pertinence des interventions.

Le mentor communique sa passion et met à profit son expertise, ses compétences et ses connaissances afin d’accompagner et de soutenir les élèves. Il peut intervenir entre 10h et 15h durant l’année scolaire et est invité à l’événement de fin d’année.

Quelles sont les 14 compétences fondamentales de Fusion Jeunesse ?

Les compétences fondamentales représentent différentes habiletés qui sont développées et utilisées de manière transversale dans l’ensemble des sphères de la vie. Elles permettent à chacun de se développer pleinement en tant qu’individu sur le plan personnel, professionnel et social dans le but d’apprendre pleinement de ses expériences vécues ainsi que d’atteindre ses objectifs tout au long de sa vie.

Fusion Jeunesse tente de stimuler, dans l’ensemble de ses programmes, le développement constant et progressif de 14 compétences fondamentales, dans le but d’approfondir l’impact des projets auprès des jeunes avec qui les coordonnateurs interviennent quotidiennement.

Les 14 compétences fondamentales sont les suivantes :

  • Prendre conscience de soi
  • Prendre soin de soi
  • Développer son ouverture d’esprit
  • Développer son sens de l’éthique
  • Développer son sens des responsabilités
  • Interagir en collaboration
  • Développer son rôle de citoyen
  • Apprendre à s’organiser
  • Rechercher et traiter l’information
  • Développer son jugement critique
  • Résoudre des problèmes
  • Maitriser les littératies multiples
  • Savoir communiquer efficacement
  • Développer et mettre en œuvre sa créativité

Qu’est-ce que le FESTIVAL ÉDUCATION DU FUTUR, évènement de fin d’année organisé par Fusion Jeunesse ?

L’événement de fin d’année, qui se tient généralement en mai, rassemble l’ensemble des jeunes participants, formant la grande communauté Fusion Jeunesse.

Il offre aux jeunes l’occasion de présenter les projets réalisés tout au long de l’année, de participer à divers défis (démonstratifs ou compétitifs) liés aux projets et de remporter de nombreuses distinctions. Pour visionner la vidéo promotionnelle réalisée lors de notre premier festival, veuillez cliquer sur le lien suivant : Festival Éducation du Futur.

Quelles sont les dates importantes ?

Dates importantes 2021 Date limite pour soumettre une demande de projet Confirmation des projets aux écoles Début des projets dans les classes
Québec 10 septembre Septembre-octobre Octobre
Ontario 10 septembre Septembre-octobre Octobre
Nouveau-Brunswick 10 septembre Septembre-octobre Octobre
France 10 septembre Juillet Octobre

Quelle est la politique d’annulation suite à une demande de projet ?

La date limite pour annuler un projet sans pénalité est le 10 septembre 2021

Par la suite, en cas d’annulation de projet par l’établissement scolaire, sans raison valable, une pénalité de 300$ (200 €) sera encourue pour couvrir les frais administratifs reliés à la préparation des projets, incluant entre autres, le recrutement, la signature d’une entente contractuelle et la formation des coordonnateurs de projet. 

Quelle est la date de début des projets dans les écoles ?

Les projets débuteront dans les semaines suivant la formation des coordonnateurs, soit au cours du mois d’octobre.

Le nombre maximal d’heures par semaine est-il réparti entre les différentes classes participantes ?

Oui. Le nombre maximum d’heures par semaine sera réparti dans l’école selon le nombre de classes qui participent au projet.

Le nombre d’heures de présence du coordonnateur de projet pour une classe individuelle est spécifié dans le détail de chaque programme à la section PÉRIODES D’ACTIVITÉ PAR SEMAINE sous l’onglet DÉTAILS DU PROJET.

Le coût du projet sera-t-il facturé à l’école ou au centre de services scolaire* ?

Le coût du projet est normalement facturé à l’établissement scolaire, à moins d’une entente différente, convenue préalablement avec la commission scolaire.

Suite au démarrage des projets, Fusion Jeunesse enverra la facturation au service des finances de votre commission scolaire. Ce processus de fonctionnement permet d’informer votre réseau de l’ensemble des projets qui sont implantés pour l’année scolaire.

Par la suite, si l’entente est que les établissements défraient leur coût, le service des finances pourra voir à son propre fonctionnement interne de facturation.

* pour les écoles canadiennes

Y a-t-il des coûts additionnels à prévoir en plus du coût facturé par Fusion Jeunesse pour le projet ?

Les coûts additionnels, s’il y a lieu, sont détaillés pour chaque programme dans la section CONDITIONS ADDITIONNELLES sous l’onglet DÉTAILS DU PROJET et servent généralement pour couvrir l’achat de matériel lié au projet.

Une offre renouvelée pour s’adapter à une nouvelle réalité

Notre mission fondamentale est de motiver les jeunes et d’encourager la persévérance scolaire, en offrant des programmes pédagogiques qui font une différence pour les élèves.

Depuis la pandémie du printemps 2020, nous avons tout mis en œuvre pour faciliter la vie des intervenants scolaires avec des projets les plus flexibles qui soient.

Nous offrons donc désormais trois scénarios: le 100% présentiel, le 100% virtuel et un modèle hybride sur mesure. S’ajoute également un volet périscolaire basé sur ces options.

Ainsi, les activités se poursuivent même si les établissements scolaires doivent fermer, assurant aux jeunes et aux enseignant.e.s un déploiement en continu.

Le contact humain privilégié

Parce que nous croyons aux bénéfices d’une relation forte établie entre le coordonnateur de projet, les enseignants et les élèves, nous privilégions le contact humain en personne.

Toutefois, selon la réalité des milieux et l’évolution de la situation sanitaire, les projets peuvent aussi se dérouler en mode virtuel ou hybride (en personne et à distance).

Afin de maintenir un accompagnement de grande qualité, tous nos coordonnateurs de projets ont reçu une formation pédagogique sur les meilleures pratiques pour stimuler l’engagement des élèves à distance et favoriser les interactions.

Le scénario choisi parmi les options décrites ci-dessous doit être défini entre les coordonnateurs de projets et les enseignants.

  1. 100 % présentiel
    1. Présentiel complet : tous les apprentissages sont réalisés en classe, en présence
      du coordonnateur de projet et de l’enseignant.
  • 100 % virtuel
      1. Virtuel complet : toutes les activités se déroulent en virtuel, via une plateforme
        interactive en ligne avec l’animation, en direct ou préenregistrée, d’un
        coordonnateur de projet et le soutien de l’enseignant.

    Mode hybride, adapté à vos besoins et contraintes

    1. Présentiel augmenté : l’apprentissage se fait principalement en présence des
      jeunes, mais des ressources et outils sont disponibles pour les jeunes à distance
      et des activités sont préparées en amont ou en aval de l’atelier.
    2. Présentiel allégé : la majorité des apprentissages sont accomplis en présentiel,
      mais une partie des rencontres et des activités se déroulent à distance, via une
      nouvelle plateforme interactive en ligne.
    3. Présentiel réduit : une partie des apprentissages se fait en présentiel, mais la
      majorité des rencontres et des activités se tiennent en virtuel, via une plateforme
      interactive en ligne.
  • Bienvenue sur notre foire aux questions en lien avec la Covid-19.

    N’hésitez pas à nous écrire à projets@fusionjeunesse.org si des questionnements restent en suspens.

    En quoi consiste l’offre renouvelée de Fusion Jeunesse ?

    Afin de s’adapter à notre nouvelle réalité, Fusion Jeunesse offre, depuis l’automne 2020, une formule renouvelée de son offre de projets en mode présentiel, virtuel ou hybride.

    Dans ce cadre, tous les programmes pédagogiques de Fusion Jeunesse (en arts, science et génie, design, leadership et entrepreneuriat) ont été repensés afin qu’ils puissent convenir au mode virtuel tout autant qu’en présentiel. Pour ce faire, nous avons développé une nouvelle plateforme interactive nous permettant de tenir l’ensemble de nos activités à distance, en synchrone et asynchrone.

    Les élèves ont la chance de suivre des programmes passionnants et engageants, qu’ils se trouvent en classe ou à l’extérieur !

    Dans le cas d’une nouvelle vague de COVID-19, votre équipe est-elle apte à poursuivre les activités en mode virtuel ?

    Absolument ! En 2020, nous avons revisité tous nos programmes afin de s’ajuster à tous les scénarios envisageables. Les activités se poursuivront donc en personne ou à distance même si les établissements scolaires doivent fermer, assurant aux jeunes et aux enseignants un accompagnement en continu malgré la pandémie.

    Notre priorité est de s’adapter à la réalité des enseignants tout en concentrant nos énergies sur notre mission fondamentale, soit d’encourager la réussite éducative des jeunes.

    Enfin, tous les coordonnateurs qui animent les ateliers reçoivent une formation en technopédagogie pour maintenir un niveau d’engagement élevé chez les élèves et favoriser les interactions.

    En quoi vos projets favorisent-ils la persévérance scolaire, à distance ?

    Puisque nous proposons des projets dans des domaines qui passionnent les jeunes, et que nous maintenons le suivi et le mentorat à distance, les jeunes restent engagés et interpellés par ces projets.

    D’ailleurs, tous nos coordonnateurs reçoivent au préalable une formation en technopédagogie pour maintenir un engagement élevé et favoriser les interactions. Les jeunes auront envie de continuer à se dépasser et de poursuivre leur parcours scolaire.

    De plus, des activités asynchrones sont aussi proposées via notre plateforme d’apprentissage en ligne ce qui permet aux élèves d’enrichir leurs connaissances au-delà des activités animées par le coordonnateur. L’objectif est aussi de solidifier le lien avec le jeune et son appartenance au projet ainsi qu’à l’école.

    Comment les enseignants peuvent-ils faire le suivi des compétences acquises dans le cadre des projets advenant un retour à la maison ?

    Nous faisons le meilleur usage des outils à notre disposition. Par exemple, avec la plateforme mise à la disposition du milieu scolaire, les enseignants peuvent créer des quiz, des jeux interactifs, des évaluations, et plus encore. Ainsi, les enseignants peuvent suivre l’avancement des élèves, en collaboration avec le coordonnateur de projet. Nos coordonnateurs peuvnt ainsi s’y joindre afin de s’investir pleinement et activement avec les élèves. Les coordonnateurs peuvent ensuite effectuer des suivis précis auprès des enseignants quant aux compétences acquises par ces élèves.

    Pour les projets qui sont offerts en présentiel, pouvez-vous nous garantir que les normes sanitaires en vigueur sont respectées ?

    Absolument ! En effet, chacun de nos employés qui intervient en milieu scolaire suit une formation avant le début de son intervention. Déjà, les normes gouvernementales qui s’appliquent à notre organisation sont incluses dans la formation des coordonnateurs.trices. Ce programme est également adapté selon les conditions spécifiques à chaque région et à chaque clientèle d’élèves.

    De plus, les coordonnateurs sont équipés du matériel nécessaire (masques et  gants) lorsqu’ils visitent les écoles. Ils doivent aussi compléter un formulaire en ligne avant chaque déplacement dans les écoles regroupant des questions sur les voyages effectués et advenant l’apparition de symptômes.

    Enfin, un protocole a été élaboré afin que les normes soient respectées même lors des activités périscolaires ou des programmes qui nécessitent la manipulation de beaucoup de matériel. Ce matériel est désinfecté de manière rigoureuse et selon un horaire établi.

    Veuillez respecter les dates limites indiquées dans la foire aux questions générale. Après cette date, nous comptabiliserons les demandes reçues et nous vérifierons si nous avons les budgets nécessaires pour implanter tous les projets demandés et/ou si nous avons encore des places disponibles pour implanter davantage de projets. Il est donc fort suggéré de ne pas tarder à envoyer vos demandes.

    Besoin d’informations additionnelles ? Communiquez auprès d’un membre de notre équipe.

    Si vous avez des questions concernant les programmes de Fusion Jeunesse, n’hésitez pas à communiquer avec nous à l’adresse projets@fusionjeunesse.org.

    Si vous avez des questions pour les programmes en robotique éducative offerts par Robotique FIRST Québec ou si vous voulez vous inscrire, n’hésitez pas à communiquer avec monsieur Rachid Abiza (rabiza@robotiquefirstquebec.org ou 514 652-3420) pour la Ligue Lego FIRST (6 à 14 ans) ou avec monsieur Martin Regimbald (mregimbald@robotiquefirstquebec.org ou 514 583-6732) pour la Compétition Robotique FIRST (14 à 18 ans). Ils évalueront avec vous les options variées d’accompagnement, incluant la possibilité d’intégrer un coordonnateur Fusion Jeunesse pour le soutien.