Éveiller les passions des jeunes grâce à l’éducation par l’apprentissage expérientiel

Design d’exposition

Exhibition Design

Le Festival Éducation du Futur - Virtuel

Future Education Festival - Virtual

NB : Les textes publiés dans la galerie virtuelle, accompagnant les œuvres, ont été produits par les élèves et retranscrits ici fidèlement. Il est donc possible d’y retrouver parfois quelques fautes d’orthographe. Merci de votre compréhension.

Québec

École Chomedey-De Maisonneuve

L'exposition
Description générale et démarche des élèves de l'École Chomedey-De Maisonneuve

L'exposition

0
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

L'exposition des élèves de l'école secondaire Chomedey-De Maisonneuve se tient ici même sur la galerie virtuelle. Inspiré.e.s par le grand thème du mouvement, les jeunes ont créé des œuvres individuelles et personnelles après avoir réalisé une variété d’ateliers durant l’année scolaire. Que ce soit par différents mouvements sociaux, naturels ou bien émotifs, les élèves ont exploré toutes les avenues possibles et réalisé un corpus d’œuvres incroyables que nous avons le plaisir de présenter au public. Bonne visite!

8 millions
Anaïs Dagenais

8 millions

1
  • ÉquipeTeamAnaïs Dagenais
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021
  • Originalité du choix du médium

ANAÏS DAGENAIS

Titre de l’œuvre : 8 millions 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux : sac de plastique, fils à broder  

Dimensions : 42cm x 24cm  

 

J’associe le mouvement au changement et dans ce projet, je représente le changement que subit la terre et l’environnement à cause de nous, les humains. 

Il y a 8 millions de tonnes de plastiques rejetées à la mer par année. Je souhaite communiquer qu’on devrait réduire notre empreinte écologique pour prendre soin de notre planète. Je me sens concernée par ce sujet, car je tiens à ma planète.  

Ma création est un essai expérimental. J’ai utilisé comme support à la broderie un sac en plastique pour représenter la pollution et l’utiliser dans le but de recycler. Le bleu qui se dégrade en couleurs plus foncées pour représenter l’eau polluée. Les fils bleus et gris qui traversent la terre à l’horizontale sont la pollution qui continue à se disperser. Le brun pour représenter la terre. Le beige pour représenter les arbres. Les lignes en zigzag rouge et noir représentent les gaz à effet de serre (première cause du réchauffement climatique). Les éléments dans mon œuvre représentent l’environnement de façon générale. Toujours dans une optique de récupération de la matière, j’ai utilisé des matériaux à ma disposition dans ma maison et des fils de mon école, ce qui m’a permis d’utiliser des fils de différentes textures. Le débordement de fil hors du sac illustre un filet qui piège les animaux. Deux artistes ont été une source d’inspiration pour moi. Je me suis inspirée de Josh Blackwell, il fait aussi de la broderie sur des sacs en plastique. Je me suis aussi inspirée de Ana Teresa Barboza pour les fils qui dépassent du sac.  

Aiden Striklin
Aiden Striklin

Aiden Striklin

0
  • ÉquipeTeamAiden Striklin
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021
Sarah Laurin
Sarah Laurin

Sarah Laurin

0
  • ÉquipeTeamSarah Laurin
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021
Masqué(e)
Adam Dekkar

Masqué(e)

1
  • ÉquipeTeamAdam Dekkar
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

ADAM DEKKAR

Titre de l’œuvre : Masqué(e) 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux : Pastel sec, collage, Gouache 

Dimensions : 15cm x 45 cm 

 

J’ai souhaité représenter une variété de mouvements sociaux. Je tente de démontrer que les gens se voilent le visage et cachent leur vraie nature et devraient se « démasquer ou se dévoiler » pour pouvoir apprécier leur vraie personne tout en n’ayant pas peur du regard des autres. Mon intention est de passer un message disant qu’il nous faut montrer notre vraie nature et de nous exprimer tout en respectant les autres. Il faut pouvoir démontrer qui on est et ne pas avoir peur du ridicule. Le collage démontre une façon de dire que nos émotions et notre personne son « coller » à nous et ne peuvent s’enlever que si on les arrache et ce pourquoi je dis de montrer sa vraie personne. Le pastel sec permet de démontrée qu’on peut « effacer » un visage en le modifiant, tout ça pour exprimer qu'un visage est plus facile à changer que sa personnalité, car le collage veut dire que pour changer il faut s’arracher un bout de soi, ce pourquoi j’ai fait du collage pour cette partie. Les couleurs à la gouache représentent les groupes LGBTQ+ même si je n’en fais pas partie.

Les 4 saisons
Megan Lambert

Les 4 saisons

0
  • ÉquipeTeamMegan Lambert
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

MEGAN LAMBERT

Titre de l’œuvre : Les 4 saisons 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux: collage, pastel sec et sharpie 

Dimensions : 4 feuilles de 30,8 cm par 20,8 cm 

 

Par ce projet de création, je veux vous présenter le mouvement des saisons. 

J’ai voulu montrer toutes les couleurs qui représentent nos magnifiques saisons parce que je crois qu’on ne se rend pas assez compte de toutes les couleurs de chaque saison et qu’on devrait profiter et explorer. Ça me touche surtout parce que j’adore chacune des saisons avec leurs différences. J'ai choisi le collage pour représenter l’intérieur de mes lettres parce que ça représentait le sens et la beauté des saisons que notre environnement nous offre. Pour mon choix de couleurs, c’est simple, j’y suis allée avec ce qui représentait bien les saisons.  J’ai fait le choix de mettre en évidence les premières lettres des saisons parce que, le plus souvent, on représente tout ça par des arbres et moi j’ai voulu être originale et prendre une direction inattendue.  

La transmission de la connaissance
Marie-Soleil Deslauriers

La transmission de la connaissance

2
  • ÉquipeTeamMarie-Soleil Deslauriers
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

MARIE-SOLEIL DESLAURIERS

Titre de l’œuvre : La transmission de la connaissance 

Année de réalisation : 2021

Matériaux : Aquarelle, sharpie et collage sur papier aquarelle 

 

Pour ce projet, j’ai choisi de représenter le mouvement de la transmission d’apprentissage de l’adulte à l’enfant. Ce projet me tient à cœur, car je trouve que c’est la plus belle chose qui existe. Si nous y pensons bien, la transmission de nos connaissances est la raison de notre évolution aujourd’hui.  J’ai décidé d’introduire la nature dans mon projet, car la connaissance peut être n’importe quel sujet et je trouve que ça donnait un petit peu plus de vie et de couleur à celui-ci.  

J’ai choisi d’utiliser de l’aquarelle et du sharpie, car j’adore l’effet de la couleur très pâle qui sort un peu du dessin pour crée une ambiance minimalisme et confortable.  Je trouve que ce style va bien avec mon idée de projet. J’aime aussi beaucoup le mix de beige avec plusieurs teintes de vert pâle. 

Je me suis inspirée de l’œuvre de Michel-Ange, la création d'Adam, pour la position des deux mains sur mon projet (celle de l’enfant et celle de l’adulte). Je m’en suis inspirée, car je trouve que les deux mains qui pointent l’une vers l’autre projettent bien l’image de quelqu’un qui transmet quelque chose à quelqu’un d’autre, d’où mon idée de projet, la transmission de la connaissance.

Une émotion...Laquelle ?
Samuel Lanctôt

Une émotion...Laquelle ?

0
  • ÉquipeTeamSamuel Lanctôt
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

SAMUEL LANCTÔT

Titre de l’œuvre : Une émotion...Laquelle ? 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux: carton, crayon, papier épais

Dimensions : 20cm x 25cm  

 

Cette œuvre a pour but de montrer à quel point les gens peuvent se cacher derrière un masque d’émotion neutre, certes, mon but est de sensibiliser ces gens à ne point se cacher ; en y ajoutant une touche artistique relativement originale. 

J’ai pour but de montrer aux gens que ce qu’on ressent peut être important d’être montré pour recevoir de l’aide dans la nécessité absolue, par exemple: une colère accumulée peut engendrer des conséquences irréversibles. Une feuille de papier qui est fripée ne pourra jamais revenir à l’état initial, car, il y aura toujours des fripures, peu importe ce que vous y faites. J’ai choisi des médiums relativement rudimentaires certes, la simplicité est parfois la clé du message. 

Le temps est si étrange
Layla Abdel Halim

Le temps est si étrange

0
  • ÉquipeTeamLayla Abdel Halim
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021
  • Amélioration remarquable durant la réalisation du projet

LAYLA ABDEL HALIM

Titre de l’œuvre : Le temps est si étrange 

Nom de l’élève : Layla Abdel Halim  

Année de réalisation : 2021 

Matériaux : aquarelle, collage sur papier aquarelle  

Dimensions: 27,7 cm x 22,7 cm 

 

Par ce projet, j’ai choisi d’explorer le mouvement de la nature, qui est en ce projet une tempête. J’ai voulu représenter le mouvement de tempête, parce qu'un jeu m’a inspirée. D’autre part, j’ai illustré des papillons et un appareil photo qui sont présents dans ce jeu. De plus j’aime beaucoup les papillons et la photographie.  

J'ai choisi d’utiliser de l’aquarelle pour mon projet, afin de représenter une esthétique douce et fluide. J'ai voulu utiliser de l’aquarelle pour mes éléments, papillons et l’appareil photo puis, la tempête. J’ai choisi de faire un diptyque, parce que j’ai voulu que l’appareil photo soit devant les papillons comme s'il faisait une capture. D'une autre part de faire une tempête qui suit avec des papillons comme si les papillons sont pris dans la tempête. J'ai choisi de représenter ces éléments dans mon œuvre en raison, d’un jeu qui m’a inspirée. 

Évolution de la mode au fil des décennies
Olivia Audigé

Évolution de la mode au fil des décennies

1
  • ÉquipeTeamOlivia Audigé
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021
  • Prix Coup de cœur du jury

OLIVIA AUDIGÉ

Titre de l’œuvre : Évolution de la mode au fil des décennies  

Année de réalisation : 2021 

Matériaux (médiums utilisés, support utilisé): Crayon de couleur sur papier 

Dimensions: 25cm x 35cm 

 

J’ai choisi de représenter les mouvements de la mode au cours des dernières décennies. Ce projet m’a permis de partager ma passion pour les modes vestimentaires des autres époques. Avec ce projet, je voulais monter les différences entre chaque tendance représentée et ainsi les comparer. Ce sujet est important pour moi, car j’ai toujours eu une fascination envers la mode. J’ai choisi ce médium, car je voulais représenter un certain détail que selon moi, seul le dessin pouvait me procurer. J’ai sélectionné les couleurs utilisées dépendamment de l’époque choisie, car d’après moi, il y a certaines couleurs qui représentent bien une époque. La raison pour laquelle j’ai choisi ces éléments à représenter c’est parce que je trouvais que c'était celle qui mettait plus en valeur mon thème.

Seul
Sofia Maria Arcia Rodriguez

Seul

1
  • ÉquipeTeamSofia Maria Arcia Rodriguez
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

SOFIA MARIA ARCIA RODRIGUEZ

Titre de l’œuvre : Seul 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux: Aquarelle, papier aquarelle el sharpie 

Dimensions: 28 cm x 22,5cm 

 

Après l’apocalypse, peu de gens ont réussi à survivre. Le personnage central de mon œuvre est un des survivants dans la ville, un amateur de la peinture. Chaque jour, il va au centre de la ville pour s’exercer. Il aime beaucoup la nature et les oiseaux. Dès qu’il voit des animaux survivants, il s’en approche, prêt à les nourrir. Malgré l’apocalypse, il n’est pas inquiet, sa solitude le rassure. J’ai choisi de faire le personnage en Sharpie, car je voulais qu’il sorte plus de l’image et que l’attention soit plus sur lui. 

J’ai choisi de l’aquarelle pour faire l’arrière-plan, car je sais comment l’utiliser et je voulais que le font soit en couleur. Je me suis inspiré quelque peu de ‘’ La nuit étoilée’’ de Van Gogh pour faire mon ciel.

Les effets de la guerre
Milan Beaupré

Les effets de la guerre

0
  • ÉquipeTeamMilan Beaupré
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

MILAN BEAUPRÉ

Titre de l’œuvre : Les effets de la guerre 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux: Pastel sec et gras avec crayon de couleur

Dimensions : Deux feuilles de 21 cm x 25,5 cm

 

Mon projet est en lien avec un mouvement de société inspiré par le futur vers lequel notre société avance. Dans mon œuvre, je tente d’illustrer que nous avançons dans un futur avec de la guerre et de la tension et aussi les effets que ceci cause. C’est important pour moi, car c’est mon avenir et je crois que personne ne voudrait vivre dans un tel monde. J’ai décidé d’utiliser du pastel, car je voulais donner à mon œuvre une texture plus rugueuse pour démontrer comment la guerre rend les choses imparfaites dans un sens. Pour être honnête, je n’ai pas encore choisi de couleurs donc je ne peux pas répondre. J'ai choisi de réaliser mon œuvre en diptyque, car c’était le format le plus simple. De plus et j’ai choisis d’impliquer ces éléments pour montrer ce que nous voyons de la guerre. 

Suspendu
Zoé Cadieux

Suspendu

1
  • ÉquipeTeamZoé Cadieux
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021
  • Originalité du mode de présentation du sujet

ZOÉ CADIEUX

Titre de l’œuvre : Suspendu 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux: Gouache, carton et fil d’acier

Dimensions:  n/a

 

Le mobile représente le mouvement lui-même auquel s’ajoutent des formes peintes colorées. Je voulais représenter le mouvement au sens littéral, donc j’ai décidé de faire un mobile afin de le représenter à son expression la plus juste. Je voulais montrer que le mouvement peut se présenter de plusieurs façons. J’ai utilisé la gouache parce que c’est un médium que j’aime utiliser et que je trouve beau. J’ai aussi choisi des couleurs variées pour chacune de mes pièces pour amplifier la sensation de mouvement. Les formes aux couleurs semblables sont accrochées ensemble sur le mobile.

Jour et nuit
Antonin Charette-Bélanger

Jour et nuit

0
  • ÉquipeTeamAntonin Charette-Bélanger
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

ANTONIN CHARETTE-BÉLANGER

Titre de l’œuvre : Jour et nuit  

Année de réalisation : 2021 

Matériaux: Crayon de bois et crayon à mine 

Dimensions: 28cm x 21,5cm 

 

Avec ce projet, j’ai voulu représenter le mouvement du jour et de la nuit par le soleil et la lune. Mon intention pour ce travail était de montrer à qu’elle point on peut profiter les petites choses de la vie en étant heureux. J’ai choisi d’utiliser les crayons de bois et le crayon mine pour créer mon projet, car je trouvais que ceux-ci fonctionnaient bien pour représenter mon sujet et faisaient ressortir les traits principaux. 

Élémentaires
Zachary Chouinard-Ladouceur

Élémentaires

0
  • ÉquipeTeamZachary Chouinard-Ladouceur
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

ZACHARY CHOUINARD-LADOUCEUR

Titre de l’œuvre : Élémentaires 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux:  Pastel sec et crayon à mine sur papier

Dimensions : n/a

 

J’ai décidé de représenter les éléments pour mon projet. En faisant ce projet, j’ai voulu représenter ce que j’aime le plus dans cet univers qui nous entoure: les éléments. Ils m’intéressent particulièrement et depuis longtemps. J'ai pris le pastel sec, car je trouve que ça permet de rendre le dessin plus réaliste. De plus, j’ai décidé de réaliser mon projet en 4 images distinctes parce que je trouve que c’est mieux de représenter les 4 éléments individuellement.

Glimpse of Freedom
Audrey-Rose Kavanagh

Glimpse of Freedom

3
  • ÉquipeTeamAudrey-Rose Kavanagh
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021
  • Prix Coup de cœur du jury

AUDREY-ROSE KAVANAGH

Titre de l’œuvre : Glimpse of Freedom

Année de réalisation : 2021 

Matériaux: Peinture acrylique sur carton

Dimensions: 27.3 cm x 21.8 cm


Par cette œuvre, j’ai voulu présenter le mouvement artistique. Ce projet était une façon pour moi de représenter la liberté, que ça soit la liberté d’expression ou la liberté qu’une personne piégée à l’intérieur ou retenue de personnes toxique qui lui donne une mauvaise influence. Les mains signifient le monde extérieur qui essaie de te garder au sol et dans l’ombre. Les chaines signifient tes propres émotions qui te retiennent. La silhouette est sur le côté alors nous voyons seulement une aile qui signifie que vous cherchiez à être libre, mais ne l’est pas complètement.  La silhouette ressemble à une danseuse pour signifier la liberté gagnée après avoir fait ce que tu aimes. Elle essaie d’atteindre le ciel pour gagner sa liberté aux côtés de silhouette d’oiseau qui signifie que d’autres se sont évadés des ondes négatives qui les retenaient.  Le soleil agit comme une lueur d’espoir et est petit pour expliquer le chaos, les taches noires représentent le fait que tu t’éloignes peu à peu du malheur qui te hante et les taches blanches représentent les rêves flous que tu essaies de pourchasser et la forme met en emphase le fait de pourchasser ses rêves. Tu veux quelques choses, mais tu ne sais pas quoi. J’ai choisi d’utiliser des couleurs vraiment obscures sur un fond bleu (un ciel), en acryliques afin de représenter une personne forte alors la texture sont rigides, diptyque. J’ai choisi de représenter ces éléments, car surtout dans la société d’aujourd’hui, surtout envers les adolescents, beaucoup veulent être libre exemple de leurs parents, de l’école, de personne qui les piègent ou même être libre de la société avec toutes ces lois et règles. J’ai été inspirée par Van Gogh pour le fond, Jean-Paul Riopelle pour les taches. Je me suis inspirée de seulement deux artistes, car je voulais créer quelque chose venant de moi, pas quelques de trop voyant et simple.  

L'autre univers
Mégane Desjardins Bernier

L'autre univers

1
  • ÉquipeTeamMégane Desjardins Bernier
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

MÉGANE DESJARDINS BERNIER

 

Titre de l’œuvre : L’autre univers 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux : Aquarelle et collage sur carton et

Dimensions: 27.9 cm x 38,1 cm 

 

Dans cette œuvre j’ai voulu représenter les mouvements qu’il y a dans l’espace. L’œuvre représente une autre galaxie que la nôtre. Ma palette consiste de beaucoup de couleurs différentes, comme des bleus et des violets. J’ai voulu représenter une galaxie qui n’est pas la nôtre comme pour préparer à un voyage à faire un jour vers de nouveaux horizons. J’ai pris l’aquarelle comme médium, car je trouve que c’est délicat. Les couleurs pour les planètes sont celles des éléments. Une planète représente l’eau et le feu et une autre représente l’air et la terre. Bien sûr, j’ai choisi ses couleurs, car ce sont mes préférées. J’ai pris ces éléments parce que je les aime bien et que je voulais que cette œuvre me représente à travers mes choix esthétiques.

La discrimination est un virus
Karina Niamké Ehui-Boucher

La discrimination est un virus

0
  • ÉquipeTeamKarina Niamké Ehui-Boucher
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

KARINA NIAMKÉ EHUI-BOUCHER

 

Titre de l’œuvre : La discrimination est un virus 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux: Collage de cartons et revues

Dimensions (en centimètres): 43 cm x 56 cm

 

J’ai voulu représenter le drapeau LGBTQ en arrière-plan et ensuite j'ai mis deux points qui représentent les mouvements Black Lives Matter, Asian Lives Matter, Muslim Lives Matter etc. C’est pour représenter le combat pour la diversité sexuelle, culturelle et de genre que j’ai réalisé ce projet. Je crois que c’est important de vivre dans une société qui t’accepte, peu importe qui tu aimes, la religion que tu pratiques et la couleur de ta peau. Malheureusement, il y a encore aujourd’hui du racisme et de la discrimination envers les LGBTQ. J’ai choisi de faire du collage pour découper plusieurs couleurs de peau dans des revues. J’ai choisi les couleurs de l’arc-en-ciel pour le drapeau LGBTQ. 

L'amour sans frontière
Émilie Élément

L'amour sans frontière

0
  • ÉquipeTeamÉmilie Élément
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

ÉMILIE ÉLÉMENT

Titre de l’œuvre : L’amour sans frontière 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux : Aquarelle, crayons de bois et de feutre sur papier

Dimensions: 23 cm x 23 cm pour chaque segment

 

Avec ce projet, j’ai voulu démontrer les mouvements LGBTQ, mais aussi le mouvement de la liberté. La liberté de laisser notre cœur choisir sans se soucier des “normes” irréalistes.  C’est pour cela qu’avec mon œuvre je voulais démontrer que peu importe si tu es une fille, un garçon ou autre, il n'y a aucun autre genre qui est supposé te compléter, c’est celui que tu choisiras qui sera le bon et ce n’est pas aux “normes de la société "de choisir pour toi. C’est important pour moi, car je vis dans une famille homophobe et raciste et je dois souvent entendre des paroles insensées et horribles qui mettent plein de critères irréalistes à l'amour. Ma mère, heureusement, m’a toujours dit de ne jamais s’empêcher d'aimer quelqu'un, peu importe qui cette personne est. Je trouve que ma mère a totalement raison, car il ne devrait y avoir aucune limite.  

Dans mon œuvre, on peut voir des couleurs à l'aquarelle se mélanger en arrière-plan. Ce n'est pas seulement une question de beauté, mais cela a une signification. Cela représente en quelque sorte la couleur des gens ou des auras de certaines personnes pour dire que toutes les couleurs peuvent se mélanger. Certaines personnes critiqueront cette couleur comme certaines personnes la trouveront très belle. On ne peut jamais plaire à tout le monde. Pour les crayons de bois, il n’y a pas vraiment d’explication, le changement de matériel change l’esthétique de l’œuvre. Les crayons-feutre, eux, servent à mettre des couleurs plus contrastantes. Je ne voulais pas représenter l’amour en noir et blanc.

Manque d'inspiration
Livia-Rose Germain-Paquette

Manque d'inspiration

0
  • ÉquipeTeamLivia-Rose Germain-Paquette
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

LIVIA-ROSE GERMAIN-PAQUETTE

Titre de l’œuvre : Manque d’inspiration  

Année de réalisation : 2021 

Matériaux: Collage et fleurs synthétiques sur carton

Dimensions: n/a

 

Mes sources d’inspiration sont la nature, le temps, les sentiments.

Mon œuvre représente les sentiments liés à la perte d’un proche ce qui en fait un projet important et sentimental pour moi.

Enola, danseuse étoile
Rosalie Germain

Enola, danseuse étoile

0
  • ÉquipeTeamRosalie Germain
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

ROSALIE GERMAIN

Titre de l’œuvre : Enola, danseuse étoile 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux: Aquarelle sur carton  

Dimensions: 15 cm x 25 cm  


Mon œuvre est inspirée de la danse classique. Mon œuvre représente une partie de ma vie quand je faisais de la danse classique « du ballet ». J’ai choisi la peinture parce que je trouve qu’en peinture nos mouvements peuvent s’exprimer comme ils le veulent comme en danse. La figure est peinte en noir puisqu’elle n’est qu’une ombre, une silhouette. Je me suis inspiré des danseuses étoiles qui, au ballet, défendent le nom de la danse classique. 

La séance, le passage vers l’au-delà et les quatre éléments
Rose Gould-Lefaivre

La séance, le passage vers l’au-delà et les quatre éléments

0
  • ÉquipeTeamRose Gould-Lefaivre
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

ROSE GOULD-LEFAIVRE

Titre de l’œuvre : La séance, le passage vers l’au-delà et les quatre éléments 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux : Aquarelle, collage et vitrail sur papier

Dimensions: grosseur d’une feuille de cahier 


Par ce projet, j’ai voulu représenter le mouvement du surnaturel. Ce projet était une façon pour moi de vous faire réaliser que les esprits ou les fantômes existent. Mon intention est également de vous faire réaliser que l’on a à peu près tous et toutes à vivre des expériences paranormales. Ce projet était une façon pour moi de représenter mon amour pour le surnaturel. J'ai choisi d’utiliser le collage pour que la planche de ouija ait un effet 3D et de l’aquarelle pour faire un effet flou. J’ai aussi choisi de représenter ces éléments, car j’adore le côté surnaturel. J'ai décidé d’utiliser de l’aquarelle, car j’ai toujours l’impression que les couleurs sont floues et effacées avec ce médium.

Fading (Atténuation)
Krystal Le Gall

Fading (Atténuation)

1
  • ÉquipeTeamKrystal Le Gall
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

KRYSTAL LE GALL

Titre de l’œuvre : Fading (Atténuation) 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux : Peinture acrylique sur canevas  

Dimensions: 45 ¾ cm x 61 cm 


Le lien entre mon œuvre et la thématique est le mouvement des astres et le mouvement des yeux. Mon intention avec cette œuvre est de montrer que même si tu penses que tout est beau et que bien des choses peuvent être perdues, enlevées, disparues jusqu’à ne plus être là. Les yeux sont ce qui démontre la détérioration de l’espoir et de l’imagination dans mon œuvre. J’ai choisi le médium de peinture acrylique, car je voulais un défi pour me surpasser. J’ai choisi une palette de couleurs varier car les planètes du système solaire sont de couleur différente. Aussi les couleurs peuvent montrer la variété de toutes les choses dans la vie partout sur terre ou dans l’univers. La raison pour laquelle j’ai choisi ces éléments est que j’adore les astres et l’univers. L’œil aussi me fascine, mais la présence de cet élément s’explique plutôt par l’expression “The eye of the beholder”. 

Sans titre
McGrégore Édouarzin Bazile

Sans titre

1
  • ÉquipeTeamMcGrégore Édouarzin Bazile
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

MCGRÉGORE ÉDOUARZIN BAZILE

Titre de l’œuvre :  Sans titre

Année de réalisation : 2021 

Matériaux : Crayon mine et pastel sec sur papier   

Dimensions (en centimètres): n/a

 

J’ai voulu représenter le mouvement de l’eau et la pollution, car il y a de la pollution partout et si ça continue comme ça il n’y aura plus d’entrer que des bâtiments et des autoroutes. J’ai choisi le pastel sec, car je trouvais que ça représentait bien mon thème qui est le mouvement de l’eau. Pour faire mon œuvre, je me suis inspiré de La Grande Vague de Kanagawa réalisée par Hokusai. J’ai reproduit la vague, mais j’ai changé le fond afin de l’adapter à ma thématique.

Qui suis-je ?
Loukaïna Piquette-Bélisle

Qui suis-je ?

0
  • ÉquipeTeamLoukaïna Piquette-Bélisle
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

LOUKAÏNA PIQUETTE-BÉLISLE


Titre de l’œuvre : Qui suis-je ? 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux: Aquarelle sur papier aquarelle 

Dimensions : 27,9 cm x 38,1 cm 

 

Pour être en lien avec le thème, j’ai choisi le mouvement des populations menant à une perte d’identité culturelle. Dans ce projet, il est question de ma perte d’identité culturelle due à mes origines et mon apparence n’entrant pas dans le standard de la femme caucasienne “idéale” représentée dans la société nord-américaine. Le but de cette œuvre est de démontrer la souffrance et la difficulté de se sentir bien et belle en tant que femme métissée noire et de dénoncer la perte de soi dû à la pression sociale imposée. Pour mon projet, j’ai choisi l’aquarelle, une technique de peinture pouvant laisser la spontanéité, l'aisance et l’impulsivité prendre le dessus, étant donné qu’il représente plus une émotion qu’autre chose. Les couleurs sont pâles, neutres et ternes, puisque ce n’est pas une représentation heureuse et que cela permet aux détails faits de Sharpie de ressortir et de se démarquer. Les éléments corporels (yeux, nez, etc.) ne sont pas faits avec une technique de réalisme, mais plutôt avec la manière dont je me sentais la journée où la peinture a été réalisée. 

Black Lives Matter
Naomie Toto Furume

Black Lives Matter

0
  • ÉquipeTeamNaomie Toto Furume
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021
  • Prix Coup de cœur du jury

NAOMIE TOTO FURUME

Titre de l’œuvre :  Black Lives Matter

Année de réalisation : 2021 

Matériaux : Fil de broderie et acrylique sur toile   

Dimensions (en centimètres): Variables


J’ai choisi d’explorer les mouvements sociaux, soit plus précisément Black Lives Matter dans mon projet de création. Cette œuvre était pour moi une occasion de dénoncer la brutalité policière dans notre environnement. J’ai choisi d’utiliser une diversité de fils colorés pour représenter la diversité culturelle en plus de m’inspirer de la réalité de toutes ces personnes minorisées qui vivent l’injustice policière.

Transmission
Sarah Laurence Mbainda Nana

Transmission

0
  • ÉquipeTeamSarah Laurence Mbainda Nana
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

SARAH LAURENCE MBAINDA NANA

Titre de l’œuvre : Transmission  

Année de réalisation : 2021 

Matériaux : Crayon de couleur sur papier  

Dimensions: 21 cm x 27 cm

 

Par ce projet je voulais montrer le mouvement de l’énergie que nous dégageons. Je veux montrer comment notre énergie circule et nous affecte les uns les autres. Tout le monde n’y croit pas, mais nous avons une énergie qui se ressent quand on y porte attention. J’ai utilisé du crayon de bois, car on peut distinguer la direction des traits dessinés. J’ai choisi une large palette de couleur pour représenter la différence de l’énergie de chacun. J’ai dessiné des formes de cercles pour présenter l’énergie comme des ondes. Je me suis inspiré de la spiritualité comme source première d’inspiration pour mon œuvre.

L'apparence souillée
Naomie Perreault-Tremblay

L'apparence souillée

0
  • ÉquipeTeamNaomie Perreault-Tremblay
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

NAOMIE PERREAULT-TREMBLAY

Titre de l’œuvre : L’apparence souillée

Année de réalisation : 2021 

Matériaux : Aquarelle sur papier 

Dimensions: 3 x 21cm x 27 cm


J’ai décidé d’explorer le thème du mouvement par rapport à la peau et au genre.  

Je trouve important de continuer à en parler ou à le montrer, car le racisme, le viol aux femmes et les genres qui se font discriminer ne veulent pas stopper. En parler n’est peut-être pas assez alors peut-être que le montrer d’une autre manière pourrait aider. J’ai décidé de me réapproprier les mains de la création d’Adam, car je voulais un lien avec l’art classique. Le corps nu de la femme au milieu avec les fines lignes noires représente les veines dans la peau pour représenter le viol, les couleurs de peau ne sont pas habituelles pour montrer qu’on n’a pas besoin d’une couleur pour se mettre dans une case. J’ai choisi le médium aquarelle, car c'est un médium que je n’avais encore jamais expérimenté. 

Société des Transports Planétaires (STP)
Kofisam Woedeme

Société des Transports Planétaires (STP)

0
  • ÉquipeTeamKofisam Woedeme
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

KOFISAM WOEDEME

Titre de l’œuvre : Société des Transports Planétaires (STP) 

Année de réalisation : 2021 

Matériaux : Aquarelle sur papier aquarelle 

Dimensions: 28 cm × 22,8 cm 

 

Cette œuvre reflète l'exploration de notre système solaire. Dernièrement, plusieurs missions spatiales d'assez grande importance ont eu lieu. J'ai trouvé pertinent de faire un clin d'œil aux avancements de cette science qui en est arrivée jusque-là. 

Aussi, j'ai choisi ce thème, car l'astronomie m'a toujours intéressé. J'ai utilisé de l'aquarelle, car je pense qu'elle offre des couleurs plus fidèles à celles des planètes de notre système solaire. Puisque le projet a un style « plan de métro », j'ai utilisé comme modèle le plan du métro de la STM, pour être le plus réaliste possible. 

La couleur de ligne de métro est iconique à la planète qu'elle représente. 

L'arrière-plan vient ajouter une touche d'abstrait à l'œuvre. 

Les catastrophes
Océane Lépine

Les catastrophes

0
  • ÉquipeTeamOcéane Lépine
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

OCÉANE LÉPINE

Titre de l’œuvre : Les catastrophes

Année de réalisation :2021

Matériaux : Aquarelle sur papier

Dimensions : 22.9cm x 30.5 cm

Dans ce projet j’ai voulu représenter le mouvement par les catastrophes naturelles. Selon moi, on ne parle pas assez de cette thématique qui pourtant est un très bon exemple de mouvement qui nous entoure. C’est une façon pour moi de montrer la beauté de la nature malgré les dégâts qu’elle peut engendrer. J’ai choisi l’aquarelle comme médium puisque ça donne de belles textures sachant qu’un paysage n’est jamais lisse, il fallait beaucoup de texture sur mon projet.

Les possibilités de l’univers
Henri Simon

Les possibilités de l’univers

0
  • ÉquipeTeamHenri Simon
  • ÉcoleSchoolÉcole Chomedey-De Maisonneuve
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021

HENRI SIMON

Titre de l’œuvre : Les possibilités de l’univers

Année de réalisation :2021

Matériaux : Crayon de couleur et pastel sec sur papier

Dimensions : 36 cm x 29 cm

Lors de ce projet, j’ai choisi le mouvement spatial, plus précisément le mouvement des planètes. L’intention principale du projet est de démontrer les possibilités de vie ailleurs sur des planètes ressemblant à la nôtre tout en démontrant la grandeur de l’Univers. La Voie lactée sert à représenter la grandeur de l’univers. Les couleurs ont été choisies de manière à démontrer les possibilités de ressemblance et différence parmi les trillions de planètes existante.

École internationale de Montréal

E.I.M en orbite
Description générale des oeuvres et démarches des élèves de l'École Internationale de Montréal

E.I.M en orbite

0
  • ÉcoleSchoolÉcole internationale de Montréal
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021
  • Exposition virtuelle
    https://ricardosalame04.wixsite.com/eim-en-orbite

Chaque création prend du temps à réaliser. 

Celle-ci s’étendant sur une période de 6 mois, dès décembre, débute avec un choix de plateforme, une base solide qui retiendrait le tout ensemble. Avec une exploration spatiale pour retrouver nos galeries divisées par thème, nous explorons différentes dimensions au fur et à mesure selon des thèmes tel que la technologie, la santé mentale ou physique, l’histoire et la mode, le design et l’art. Ceci nécessite donc une utilisation, avec la collaboration de Fusion Jeunesse, de la plateforme Artsteps où notre monde est exposé.

 Avec un tel projet entre les mains, nous devions d’abord séparer nos rôles. Chacun prenant une tâche de rédacteur, de scénariste, d’archiviste, de directeur artistique ou de scénographe, chacun faisant sa part dans la construction de nos petits mondes thématiques. Ensemble, nous avions à créer notre monde sous forme de galerie virtuelle explosant de notre créativité, représentant notre thème en y incluant chacun de nos projets. 

Nous sommes le mouvement. 

Le mouvement planétaire dans lequel nous nous situons, les caractéristiques qui rendent un humain vivant, l’univers lui-même, tout ce qui nous constitue, c’est du mouvement. Un système solaire, ne nous représente-t-il donc pas? nous sommes des étoiles, des planètes, bougeant à travers notre monde. Nous sommes séparés, divisés par nos différences, mais sommes tous éclairés par la même lumière du soleil, unis à jamais par la force de la gravité malgré la direction que nous avions pris dans notre parcours. Parfois, nous sommes inévitablement attirés par ce gouffre sans fond au nom de société, de règles, de confinement, mais la force qui existe entre chacun de nous arrive à nous ramener sur la bonne voie. 

Nos projets personnels, représentatifs de ce que nous sommes, ce que nous voulons être, ce que nous croyons, nous représentent dans notre univers. Ils nous représentent chacun dans ce monde de la créativité, portent en eux toutes les difficultés, les heures de travail, le plaisir, la frustration que nous avions ressentie. Ils se regroupent pour former une planète, une dimension, avec d’autres étoiles partageant des caractéristiques similaires, laissant découvrir chacun un nouveau monde auquel on ne s’attend jamais.

CHÂTEAUD'SABLESURMARS (SANDCASTLEONMARS)
Nous sommes sandcastlesonmars. Notre exposition virtuelle, sandbox, digne de ce nom, vous emmènera dans un voyage, aussi court soit-il, dans l’univers de la technologie.

CHÂTEAUD'SABLESURMARS (SANDCASTLEONMARS)

0
  • Mention pour la meilleure plume

CHÂTEAUD'SABLESURMARS (SANDCASTLEONMARS)

Vous serez téléportés dans une chambre, seul, sans aucun recourt. Avec un seul ordinateur en guise d’éclairage. Lisez, et vous pourrez trouver nos œuvres. Cela dit, nos projets personnels se centrent sur la technologie. Évidemment, nous avons tous utilisé le médium de site web, qui nous permettait de toucher un plus grand public durant ces temps de semi-confinement, voire de confinement complet. Effectivement, la toile nous permet une infinité de possibilités. Attention ! il ne faut pas se faire prendre dans la toile. Nous savons tous que l’infinité est sombre et qu’elle offre un espace comparable à celui de l’univers. Nous ne sommes qu’une galaxie, une nébuleuse, un système, une planète. Nous espérons que vous aimerez ce voyage interstellaire. 

LES NEURONES ACTIVÉS
Cette salle réunit les projets personnels de trois élèves ainsi qu’une œuvre commune reliant les trois.

LES NEURONES ACTIVÉS

0
  • Mention pour le visuel éblouissant

LES NEURONES ACTIVÉS

Un projet personnel est un travail individuel créé par des élèves dans le programme baccalauréat international. Il commence à la fin de leur quatrième année de secondaire et se poursuit jusqu’au milieu de leur cinquième année. Chaque élève crée un produit en lien avec un contexte mondial, tel que la technologie ou l’identité et il est exposé à la fin. Le produit peut prendre plusieurs formes et parler d’à peu près n’importe quel sujet. Ceux dans cette salle ont tous un lien avec la santé mentale. Le lien principal avec le thème général de cette année chez Fusion Jeunesse, «soit le mouvement», est que nous incitons les gens à joindre le mouvement de sensibilisation à la santé mentale et d’accepter les différentes maladies mentales. 

LES ANATOMIENS
Le corps humain est une machine extrêmement complexe. Cette complexité engendre une question commune à tout humain : comment entretenir cette machine pour rester en santé le plus longtemps possible?

LES ANATOMIENS

0
  • Prix Coup de cœur du jury

LES ANATOMIENS

 Dans le cadre de notre projet personnel, nous avons chacun, à notre manière et sous différents angles, plongé dans cette question. Ce travail de grande envergure s'étale sur plusieurs mois et implique une recherche approfondie orientée sur un contexte mondial, une planification méthodique, des efforts constants dans la conception et des capacités d'autoévaluation.  

Vous pouvez trouver dans cette salle un corps humain dessiné virtuellement à la main qui donne une vue d'ensemble des différents sujets abordés par nos projets. Chaque partie du corps qui est illustrée est associée à un projet personnel différent. Dans cette salle tridimensionnelle centrée sur le thème de la santé physique, venez découvrir les fruits de notre recherche à travers une œuvre artistique. 

ARTS. MODE. DESIGN.
Venez découvrir les différentes formes de l’art du monde, et profitez de l’ambiance calme et relaxante pour plonger dans la réalité virtuelle que nous avons bâtie.

ARTS. MODE. DESIGN.

0
  • Prix Coup de cœur du jury
  • Coup de cœur pour la galerie
  • Mention pour la collaboration inspirante

ARTS. MODE. DESIGN.

Il s’agit d’une fusion entre le présent et le passé du monde de la mode et de la culture asiatique harmonisée à l’aide d’une immersion en 3D dans ce monde virtuel pour vous présenter nos projets personnels. Des peintures chinoises, une animation d’un personnage historique, des vêtements chics mais pas chers, vous avez tout ce qu’il vous faut pour entrer dans notre univers, un univers Arts. Mode. Design. 

Sciences et environnement
Cette galerie expose les projets personnels et l’œuvre collective d’élèves ayant travaillé sur le thème de la science ou de l’environnement, que ce soient des sciences humaines, naturelles ou bien technologiques. Plus précisément, on y retrouve la psychologie, la géologie, la mécanique ainsi que le jardinage.

Sciences et environnement

0

Sciences et environnement

Agents du temps
Bienvenue dans la Faille Temporelle ! Le monde et l’histoire telle que nous le connaissons sont en péril ! C’est notre devoir de corriger le temps et sceller la faille temporelle !

Agents du temps

1

Agents du temps

Explorez la salle, découvrez des sites, regardez des vidéos afin de réparer la machine à voyager dans le temps pour sauver l’histoire avant que l'espace-temps ne se désintègre ! 

Notre salle a pour thème central l’histoire. Nous avons mis en parallèle nos sept projets personnels dans cette salle afin de créer des liens et de ramener le tout vers ce sujet historique. Que ce soit par un voyage, une guerre, l`évolution de la conscience ou des mouvements sociaux, nous avons exposé nos projets dans cette salle afin d’y montrer nos réalisations. Une salle où l’histoire nous fait promener à travers le monde et les époques. 

La société d'aujourd'hui
Cette exposition met en place la société d’aujourd’hui sous forme de différentes œuvres. À travers chaque œuvre, l’histoire et les événements qui ont amené la société à être ce qu’elle est de nos jours sont présentés.

La société d'aujourd'hui

0

La société d'aujourd'hui

La thématique est les relations et la société puisque les œuvres sont inspirés des projets scolaires de longue durée des artistes qui se rapportent tous à cette idée générale. D’ailleurs, au bas de certains cartels, il est possible de consulter le projet lié à la création affichée. Les sous-thèmes abordés se rapportant à notre thématique principale sont les suivants : le racisme, la communauté LGBTQ+, les relations humaines-animales, le végétarisme et le fast fashion.  

Dans le but de lier les œuvres visuellement pour l’exposition, il a été décidé de suivre un même concept par tous les membres lors de la création. C’est pour cette raison, que tous les tableaux qui sont affichés dans cette pièce sont en noir et blanc avec un élément coloré qui fait ressortir l’œuvre.  

Après s’être consulté sur la thématique et les liens visuels, les membres de l’équipe se sont concentrés individuellement sur leurs tâches et leur travail. Une fois que cela fut terminés, ils se sont rassemblés pour créer la salle d’exposition ensemble afin qu’elle plaise à tout le monde.  

La salle présente cinq œuvres dans aucun ordre spécifique, donc le choix de parcours est libre au visiteur. Il suffit tout simplement de cliquer sur l’œuvre pour consulter les cartels courts la décrivant brièvement. 

Logiscope
Dans le cadre du programme IB, les élèves de secondaire V ont tous réalisé un projet sur un sujet à libre choix, soit le Projet Personnel. Dans cette galerie, nous vous invitons de plonger dans l’univers des sciences. Notre exposition est ainsi inspirée du jeu Scale of the Universe. Nous avons décidé d’inclure un concept similaire avec l'écran interactif se retrouvant au centre de la salle qui regroupe nos projets.

Logiscope

0

Logiscope

Nous avons trouvé cette idée intéressante, car elle nous a permis d’explorer le thème du mouvement, en mettant notre présentation en forme d'une vidéo. Sur cet écran nous avons joué avec les distances en avançant vers l’avant pour voir les créations individuelles de chacun. Ceci se fait en suivant le fil conducteur de nos œuvres et donc, afin de les voir, il suffit de cliquer l’image et copier le lien et puis, le coller dans Youtube. Pour voir nos projets personnels, cliquez sur l'écriture et copiez le lien qui apparait, puis collez le sur un navigateur Web.  

 Parlons de plateformes et techniques différentes, notre galerie offre une variété de méthodes et matériaux utilisés pour réaliser les œuvres individuelles. Vous y retrouverez notamment des dessins, des peintures, des animations et des créations 3-D. Pour voir nos projets personnels, cliquez sur l'écriture et copiez le lien qui apparait, puis collez le sur un navigateur Web. 

Les murs de cette galerie sont noirs pour donner une ambiance qui évoque l’espace. Nous avons également voulu créer un contraste avec l’écran ainsi que créer un effet « glow in the dark » avec l’écriture des cartels. Les cartels servent donc d’étoiles ou plutôt d’une source de lumière pour faire encore attrait à l’espace.     

 Évidemment, chaque projet est relié au sujet de sciences et vise à vous en apprendre plus sur différentes sous-thèmes. Et sur cela, c’est parti lez amis ! :) 

Les sportifs
Dans cette salle se trouvent trois œuvres représentant les projets personnels de Yassine Rahimi, Manouk Taskiran et Amine Rahimi. Ces trois élèves ont chacun choisi un sport différent pour leur projet personnel, la boxe, la course à pied et le football respectivement, et les mettent ici en commun pour créer une salle d'expositions ayant comme thématiques : les sports.

Les sportifs

0

Les sportifs

Le projet personnel est particulier au programme international. À la fin de son parcours au secondaire, chaque étudiant doit entreprendre un projet d'envergure sur un sujet qui le passionne. Ainsi, les étudiants sont capables de créer des produits finaux souvent très surprenants et impressionnants.  

Dans cette salle se trouvent trois œuvres représentant les projets personnels de Yassine Rahimi, Manouk Taskiran et Amine Rahimi. Ces trois élèves ont chacun choisi un sport différent pour leur projet personnel, la boxe, la course à pied et le football respectivement, et les mettent ici en commun pour créer une salle d'expositions ayant comme thématiques : les sports. 

Euphoria
La galerie entière tourne autour de la psychologie d’un humain. Les artistes abordent ainsi le mouvement des pensées dans la tête d’un individu, des idées les plus noires aux remontées les plus joyeuses.

Euphoria

0
  • Prix Coup de cœur du jury
  • Mention pour le visuel éblouissant

Euphoria

Puisqu'ils voulaient faire ressortir les côtés sombres de la santé mentale tels que les troubles de la personnalité, l’anxiété, ou la dépression, la salle a une allure confuse, obscure, voire déroutante. Les murs sont noirs et oppressifs pour représenter l’état de conscience de quelqu’un en détresse psychologique : la noirceur semble imprégner toutes nos pensées. Puis, on aperçoit les œuvres : des éclats de couleur et de lumière dans l’obscurité, d’Euphorie parmi la dépression. Chacune occupant un coin de la salle, elles ont chacune trait à une facette positive différente de nos psychologies, ou à un aspect de la santé mentale. Nous sommes donc invités à plonger dans cet aspect puis, à travers le Projet Personnel de l’artiste en question, en apprendre plus sur le sujet.  

Les ArtiZtes
Le mouvement se retrouve dans notre galerie par les différents types d’art. Nous avions tous une thématique de base, certes, mais nos projets personnels abordaient des aspects différents de l’art, soit, la mode, la modélisation 3D, le dessin, l’écriture, la photo et le design d’intérieur. C’est pour cela que nos pièces ont comme thème respectifs la forme d’art dont traitait nos projets personnels. Notre salle est une sorte de labyrinthe, c’est fait pour que vous soyez confus. Entrez si cela vous chante.

Les ArtiZtes

0
  • Coup de cœur pour la galerie
  • Mention pour la collaboration inspirante

Les ArtiZtes

Le foyer de la science
Notre thème du mouvement est présent dans le rassemblement de nos œuvres, présentant le mouvement de la science dans les sociétés de nos jours. L’idée de base pour l’esthétique général de la galerie provient du Projet Personnel de l’un de nos coéquipiers, réalisé dans le cadre du programme IB.

Le foyer de la science

0

Le foyer de la science

Il s’agit d’une maquette de maison dans un style ergonomique. Le modèle de cette maison a été légèrement modifié pour cadrer dans les conditions possibles pour créer une galerie virtuelle. Notre galerie contient un total de cinq œuvres réalisées par les membres de notre équipe. Elles sont majoritairement disposées à l’avant de chaque chambre de la maison, soit une œuvre par section de la maison.  

Deus Ex Machina 
L’Équipe de la Technologie consiste de Arian Hossain, William Mai, Léo Dionne et Shanmukh Iyer. Chacun d’entre ces artistes a démontré une compétence de la technologie du 21e siècle.

Deus Ex Machina 

0

Deus Ex Machina 

Arian décida d’aborder le thème en introduisant Adobe Photoshop, un logiciel de manipulation de photos très connu, William choisit ensuite de démontrer un satire comique inspiré de Reddit, un forum de discussion hyper-populaire, Léo démontre des esquisses et des modélisations de drone en 3D et Shanmukh à son tour démontre une simulation informatique de la physique.

Nous avons créé cette galerie en ayant en tête des inspirations les plus « technos » que possible, dont les murs imprimés uniformément en des cascades de chiffre et de code binaires, ce qui rappelle un peu la série de science-fiction « The Matrix ». Le mouvement est démontré par les lignes de code qui démontre le mouvement de notre pensée et celle de l’Intelligence Artificielle. De plus, le robot nommé Timmy démontre le mouvement physique de la technologie., soit le mouvement mécanique Les polygones réguliers et une certaine noirceur dans notre salle rappelle un peu l’esprit cartésien des gens dans le secteur technologie et le stéréotype que Hollywood montre que les personnes habiles en technologie sont souvent immergées dans la noirceur absolue, respectivement. Cette salle est hyper-simpliste et doux aux yeux, chaque œuvre est située sur des faces alternés dans l’octogone dont vous êtes et vous pouvez facilement remarquer le cartel explicatif de chaque œuvre juste à côté. 

Bonne exploration!  

 

L’art sous toutes ses formes 
À l'école internationale de Montréal, où nous étudions, nous devions faire un projet personnel qui a pour but de créer un produit de A à Z. Comme nos deux projets personnels sont étroitement liés au thème de l'art (origami et création de parfum), nous avons décidé de créer une galerie qui relierait nos deux projets ensemble.

L’art sous toutes ses formes 

0

Nous avons exploré le thème « sois le mouvement », car nos oeuvres respectives veulent passer un message qui veut provoquer un mouvement dans les mentalités des gens. Par exemple, la création du parfum a été faite avec des produits locaux et biologiques pour inciter le public à avoir une plus grande conscience face à cet enjeu. D'une autre part, l'oeuvre d'origami est inspirée d'Éric Joisel, un origamiste très connu. Nous avons créé cette galerie en utilisant la plateforme Artstep, puisque c'était selon nous le site le plus facile d'utilisation et qui permettait une panoplie de possibilités quant aux options disponibles pour la décoration et la mise en place de notre galerie. Finalement, comme nous étions seulement deux dans cette galerie, nous avons décidé de la faire très petite ; il est donc facile de s'y déplacer.  

En route vers un monde meilleur 
Bienvenu dans l’espace de notre équipe ayant comme thème les enjeux sociaux. Ces enjeux touchent la population et sont d’ailleurs nombreux. Dans notre équipe, nos œuvres individuelles, Une vie pas comme les autres, Une nouvelle identité pour le métro montréalais et Un détour interminable exposent quelques-uns d’entre eux. Quel que soit le sujet abordé par les œuvres, allant des inégalités entre hommes et femmes aux inégalités entre riches et pauvres, il concerne la société et la culture dans laquelle les gens vivent.

En route vers un monde meilleur 

0
  • ÉcoleSchoolÉcole internationale de Montréal
  • Centre de servicesSchool authorityCentre de services scolaire de Montréal (CSSDM)
  • RégionRegionMontréal
  • CohorteCohort2020-2021
  • Lien vers l'exposition !
    artsteps | Faire la différence
  • Mention pour la meilleure plume
Nous sommes le savoir (We are knowledge)
La manière dont on voit le thème « sois le mouvement », est d’informer les gens ou changer des événements pour le mieux. Le sous-thème représentant nos projets et le thème général de l’exposition est le thème de partage de connaissance. 

Nous sommes le savoir (We are knowledge)

0

L’idée derrière la conception de la salle provient d’un remue-méninge, où, parmi tant d’autres, nous avions eu l’idée de transformer la salle en une salle de classe. Par contre, après des réflexions plus poussées nous avions décidé d’en faire ce qu'elle est aujourd’hui, convenant plus à notre thématique. Reposant sur l’image d’une bibliothèque, un lieu de croissance intellectuelle, comme l’on a essayé d’en faire ainsi par le biais de nos projets : enrichir la connaissance générale de notre public. La salle est séparée en plusieurs sections. Chacune de ces sections est dédiée à un membre de notre équipe. Des sujets allants de le mythologie grecque à la santé, les thèmes de nos œuvres et de nos projets sont largement diversifiés.  

Santé mentale
Cette salle s’intitule La santé mentale. Le thème principal des œuvres présentées est la santé mentale, c’est donc pour cette raison que la galerie est inspirée par le cerveau humain et les structures complexes qui s’y trouvent. Le cerveau au centre de la salle est relié à chacune des œuvres à la manière des neurones dans le cerveau humain.

Santé mentale

0

Santé mentale

Le thème du mouvement est exploré de plusieurs manières à travers les œuvres diverses de la salle. Certaines œuvres cherchent à représenter les sentiments mouvementés des personnes souffrants de maladies mentales, tandis que d’autres abordent plutôt la santé mentale comme un mouvement en soi-même. Effectivement, certaines œuvres cherchent à joindre le mouvement de sensibilisation en ce qui concerne la santé mentale des jeunes, tout comme celle des adultes.   

Les défis de l'environnement
Ces trois œuvres individuelles sont basées sur nos projets personnels. C’est un travail que tous les élèves, qui étudient au Baccalauréat International, doivent entreprendre en 4e année du PEI ainsi que tout le long de la 5e année du secondaire. Chacun doit choisir un sujet qui leur intéresse pour en faire une recherche profonde et le présenter ensuite aux autres sous forme d’un produit qu’il a créé́.

Les défis de l'environnement

0

Les défis de l'environnement

Ce projet est une occasion pour les élèves de faire preuve d’autonomie, de relier leurs apprentissages scolaires à l’expérience personnelle et de développer leurs propres intérêts. Ce travail les aidera à̀ se préparer pour le diplôme IB du Collégial en les amenant à travailler de manière indépendante tout en veillant à̀ développer leur motivation. Le projet aide aussi les élèves à se préparer pour la présentation d’un rapport universitaire.  

Nous sommes une équipe de trois personnes qui abordent chacun un sujet qui tourne autour d’un thème similaire : l’environnement. Une élève parle des systèmes géothermiques, qui est une énergie renouvelable qui utilise la chaleur du sol pour fonctionner. Puis, une autre parle des coraux dans les mers. Finalement, le troisième parle des désastres environnementaux qui se passe à̀ travers le monde.   

Notre thème a un lien avec le mouvement de la sensibilisation environnementale, car en présentant nos œuvres, on aide les gens à prendre conscience de la pollution et du réchauffement climatique qui détruisent petit à petit la Planète Terre. On les incite donc à̀ réagir en les montrant des solutions pour aider à̀ la protéger.  

Sans thé (“Heal thy”)
Pour pouvoir bouger, nous devons être en santé ! Notre équipe s'est inspirée de ce qu'est le mouvement pour chacun d'entre nous. Notre galerie regroupe une salle par mouvement, que ce soit le corps, l'exercice physique ou le sport.

Sans thé (“Heal thy”)

0

Sans thé (Heal thy)

Vision d'autres mondes
Ce foyer est assez particulier. Cependant, cela ne changera pas votre expérience. Ils ont une seule salle d'exposition et pour y accéder, c’est très simple : il vous suffit de cliquer sur le lien qui vous redirigera vers le site artsteps. Dans celui-ci, il suffit juste d’utiliser sa souris de navigation et les flèches du clavier. Vous pouvez y accéder à partir d’un ordinateur ou à travers l’application artspeps qui vous permettra aussi, si vous avez le matériel nécessaire, de se promener en réalité virtuelle. Bonne visite du musée virtuel!

Vision d'autres mondes

0
  • Mention pour la meilleure plume (Les abîmes de l’esprit)
  • Mention pour la collaboration inspirante (Les Explorateurs Environnementaux)

Vision d'autres mondes

Il est dit que le mouvement des astres dicte la tournure des cartes de tarot.  

Choisissez une carte pour découvrir la galerie virtuelle qui s’y cache. Afin d’y accéder, veuillez copier ou saisir le lien correspondant dans votre moteur de recherche, que vous trouverez dans la description de la carte sélectionnée.  

Titre de l’œuvre : XX - Judgement   

Artiste : Jasmine Cornu   

Matériaux : Aquarelle sur papier aquarelle   

Inspirée par le projet personnel de Jasmine, qui consistait à créer des cartes de tarot basées sur l’anime Jojo’s Bizarre Adventure, cette carte illustre les projets de l’équipe des Écolos Rigolos, qui eux portaient sur la fast fashion et le fast furniture. L’œuvre en tant que telle est particulièrement basée sur l’œuvre Portrait de Père Tanguy, par Vincent Van Gogh, le sujet du projet personnel de Joséphine Lessard.   

 

​ 

Titre de l’œuvre : XXI – The World   

Artiste : Joséphine Lessard   

Matériaux : Aquarelle sur papier aquarelle   

 

La carte de tarot, inspirée de l’œuvre de Van Gogh La Chambre à Coucher, illustre les projets personnels de l’équipe des Explorateurs Environnementaux, portant sur des enjeux environnementaux et sur l’architecture verte. 

Titre de l’œuvre : VIII – Strength   

Artiste : Jasmine Cornu   

Matériaux : Aquarelle sur papier aquarelle   

 

En se basant étroitement des projets de l’équipe Les Âbimes de l’Esprit, qui portaient sur l’effet placébo, l’addiction aux jeux d’argent et les dettes, la carte ici présente englobe ce tout dans le plus grand détail. En continuant sur la voie du projet de Joséphine, cette carte est inspirée du tableau de Van Gogh intitulé L’Oreille Coupée. 

Titre de l’œuvre : XVII – The Star   

Artiste : Joséphine Lessard   

Matériaux : Aquarelle sur papier aquarelle   

 

Cette carte finale, démontrant cette fois-ci la galerie d’une autre équipe plutôt que leurs projets individuels, illustre au travers de l’œuvre La Nuit Étoilée de Vincent Van Gogh leur bibliothèque flottant dans l’espace, contenant en elle plusieurs ouvrages écrits par l’équipe des Savants Universels. 

Fusion Jeunesse – Tous droits réservés © 2021
Numéro d’enregistrement et de TPS : 84585 0858 RT0001