Éveiller les passions des jeunes grâce à l’éducation par l’apprentissage expérientiel

Plateforme de demande de projets

Pour déposer une demande de projets Fusion Jeunesse

3 étapes faciles :

  • Sélectionnez votre région sous la section DÉCOUVREZ LES PROJETS FUSION JEUNESSE
  • Sélectionnez les projets qui vous intéressent
  • Cliquez sur le bouton SOUMETTRE MA SÉLECTION et remplissez le formulaire

UNE OFFRE SUR MESURE : EN PRÉSENTIEL, HYBRIDE OU VIRTUEL

Consultez notre Foire aux questions COVID-19 pour répondre à toutes vos interrogations.

5 raisons de choisir Fusion Jeunesse

  1. Pour réaliser des projets stimulants avec les élèves du primaire au secondaire, en centres urbains comme en régions éloignées, à l’école, à la maison ou ailleurs, peu importe ce que l’année scolaire nous réserve.
  2. Pour engager activement activement les élèves dans un processus d’apprentissage grâce à un modèle intégré d’apprentissage par l’expérience qui motive les jeunes et répond aux réalités éducatives des écoles et des communautés. compétences des élèves.
  3. Pour soutenir concrètement les enseignant.e.s dans leur volonté de partager leur matière de manière stimulante et amusante.
  4. Pour créer des liens uniques avec nos coordonnateur.trice.s compétent.e.s et passionné.e.s formé.e.s et spécialisé.e.s dans les programmes qu’ils et elles encadrent.
  5. Pour donner l’occasion aux élèves de découvrir de nouvelles passions dans des domaines qui les inspirent.

La classe de 5e année à l’École primaire Barthélémy-Vimont avait beaucoup de difficultés dans son apprentissage et dans son écoute des consignes. Toutefois, l’enseignante de ce groupe m’a témoigné à plusieurs reprises qu’elle remarquait une transformation de ses élèves lors des ateliers de théâtre. Selon elle, les activités mettaient en valeur la créativité et le talent de certains jeunes qui avaient beaucoup de difficulté en français et lui permettaient donc de les voir autrement. De plus, les jeux lui permettaient de s’amuser avec ses élèves alors qu’elle en avait rarement la chance dans une journée ordinaire.

Coordonnatrice,
Jeu théâtral à l’École Barthélémy-Vimont

Mes jeunes ont des difficultés d’apprentissage. En leur faisant faire des activités plus concrètes, ils comprennent mieux et participent mieux aux activités. Ils ont appris à utiliser des logiciels comme Photoshop et SketchUp. Ce faisant, ils développent des compétences plus techniques et développent aussi une confiance en eux puisqu’ils arrivent à exceller.

Enseignant, Design environnemental à l’École secondaire Louis-Joseph Papineau

Je me demandais ce à quoi ressemblerait un cours de théâtre à distance, et Anne-Marie m’a agréablement surprise avec ses propositions d’exercices. À la fin du premier cours, Oli avait les yeux brillants en me racontant tout. Il m’a dit : “J’ai vraiment aimé mon cours, je ne regrette pas de m’être inscrit  !” Cœur de Maman fondu. Je veux que l’école secondaire d’Oli ait une troupe de théâtre  ! =)

Jeu théâtral à l’École Charles-Bruneau, témoignage d’un parent

Les élèves de l’école Dalbé-Viau n’avaient guère de motivation. Toutefois, dès qu’ils ont vu leur jeu se concrétiser ne serait-ce qu’en implantant une animation basique dans leur programmation, de nombreux talents se sont manifestés  ! D’ailleurs, la classe regorge d’artistes (Pixel art)  ! Si le projet s’était rendu au festival, je suis persuadé que de nombreuses équipes auraient gagné des prix pour l’esthétique de leur jeu  !

Coordonnateur, Création de jeux vidéo à l’école secondaire Dalbé-Viau

Même si les écoles ont été fermées à cause de la Covid-19, plusieurs de mes élèves ont continué à travailler à leur projet et à m’écrire pour répondre à leur question. Une équipe en particulier a été motivée par un élève du groupe qui souhaitait grandement terminer leur jeu.

Coordonnateur, Création de jeux vidéo à l’École secondaire de Neufchâtel

C’était vraiment fantastique de connecter avec les élèves via TEAMS, j’ai vu que cela leur a fait du bien. Nous avons fait l’atelier Moi, mes souliers, une activité dynamique où les jeunes bougent et doivent inventer et présenter un personnage à partir de différentes images de souliers que je leur montre sur PowerPoint. Les élèves se donnaient à fond pour incarner leurs personnages, en utilisant accessoires et costumes pour certains.

Coordonnatrice, Jeu théâtral à l’École Barthélemy-Vimont sur le thème : S’approprier un personnage en partant d’un élément personnel (les souliers)
Des questions ? Écrivez-nous à projets@fusionjeunesse.org
Fusion Jeunesse – Tous droits réservés © 2021
Numéro d’enregistrement et de TPS : 84585 0858 RT0001